Nos meilleurs plans pour un week-end réussi à Lyon

L’industrie de la soie à Croix-Rousse

Quoi de mieux pour s’offrir un souvenir de voyage qu’avec une écharpe ou une cravate de la capitale européenne de la soie ? A Croix-Rousse, le quartier au sommet de la colline nord de la ville, vous pouvez trouver où les ouvriers de la soie lyonnais, appelés canuts , ont établi la célèbre industrie et où quelques-uns travaillent encore aujourd’hui. Assurez-vous de lever les yeux : pour installer les grands métiers à tisser dans les maisons-usines hybrides des travailleurs, les bâtiments ici ont des fenêtres et des plafonds sensiblement plus hauts. Le musée et l’atelier de la Maison des Canuts proposent des expositions expliquant la longue histoire de l’industrie de la soie ; après avoir vu cela, les visiteurs peuvent observer les tisserands créer des produits en utilisant des techniques complexes inventées au 15 e siècle.

La nourriture

Venez dans la capitale gastronomique de la France l’estomac vide, car vous allez vouloir tout essayer. Pour une cuisine typiquement lyonnaise, visitez l’un des petits bouchons familiaux que l’on trouve dans chaque rue du vieux quartier de la ville. Dans ces restaurants chaleureux, vous goûterez les plats emblématiques de la ville : salades lyonnaises (garnies d’œufs pochés, de bacon et d’une vinaigrette dijonnaise) ; saucissons et andouillettes (variétés de saucisses); quenelles (boulettes de poisson moelleuses, généralement de brochet); et tartes pralinées. Préparez-vous à dîner à la française, en prenant votre temps pour savourer la nourriture et l’atmosphère.

Le musée des beaux-arts

Le musée le plus important de Lyon abrite l’une des plus grandes collections d’art de France. Il a été fondé en 1803 lorsque 110 tableaux ont été donnés par le Louvre à Paris. Depuis lors, le musée s’est agrandi pour abriter des chefs-d’œuvre de la plus grande collection d’art islamique en France, des sculptures grecques classiques et des peintures importantes du XIIIe siècle à nos jours, y compris des œuvres remarquables de Rembrandt et Monet.

Le berceau du cinéma

A Lyon, les frères Lumière ont créé le cinéma tel que nous le connaissons aujourd’hui. Avant eux, les gens devaient regarder de courts films en boucle à travers des machines de visionnage individuelles. Mais dans les années 1890, les frères Lumière ont inventé une caméra qui se double d’un projecteur, attirant des foules massives dans les théâtres et transformant l’expérience cinématographique en une expérience collective. L’Institut Lumière propose un musée consacré à l’histoire des débuts du cinéma, des projections quotidiennes de films et le Festival du film Lumière qui se tient chaque année en octobre. Vous pouvez même vous tenir à l’endroit exact où, en 1895, les frères Lumière ont tourné leurs employés à la sortie de l’usine Lumière, que de nombreux historiens du cinéma considèrent comme le premier vrai film.

La Confluence

Et si vous aviez tout ce dont vous pourriez avoir besoin dans la vie à quelques rues de chez vous ? C’est l’un des objectifs ambitieux du centre-ville de Confluence, qui vise à créer une communauté urbaine pleinement durable. Ce terrain de moins d’un mile carré, où convergent les deux fleuves de Lyon, est la partie la plus récente de la ville et continue de croître depuis ses débuts en 2005. De nombreux panneaux solaires et parois de verre témoignent de l’ambition de l’expérimentation urbaine de créer un cadre de vie écologique et collaboratif du futur. Ici, des gens de toutes les classes sociales vivent, travaillent, mangent, font leurs courses et jouent. Au musée des Confluences, construit en 2014, les questions sur l’histoire anthropologique de Lyon trouvent réponse. Jetez un coup d’œil au centre commercial venteux (il a des plafonds mais pas de murs), et détendez-vous dans les espaces verts publics le long des rivières qui vous offrent un bon point de vue pour contempler l’architecture contemporaine. Après un après-midi « utopie », vous pourriez oublier que vous êtes dans l’une des plus anciennes villes de France.